Image lionsdelatlas par défaut

Badou Zaki se dit à la hauteur de la mission et des responsabilités qui incombent à sa fonction puis à son retour en sélection souhaité par une partie des supporters marocains.

En réponse à nos critiques vis-à-vis de ses choix, Zaki répond par médias interposés que son devoir est de se monter juste et impartial dans ses convocations et présélections pour honorer la « Amana “qui lui a été confiée par la FRMF. Notre rédaction attendait une vraie explication sur le choix d’Ait Ben Idir pour ne citer que lui, mais le sélectionneur préfère généraliser pour esquiver la réponse. Selui lui « Je n’ai pas changé ma conviction et je suis toujours le même, comme le supporter m’a connu quand j’ai pris mes responsabilités en 2002. C’est pour cela qu’il scandait mon nom malgré mon départ en 2005 “a déclaré Zaki qui n’en dit pas un mot sur la propagande orchestrée par son entourage pour saboter le travail des autres sélectionneurs. « Ce n’est par amour pour ma personne “poursuit-il avec fausse modestie « mais plutôt le sentiment d’honnêteté et de professionnalisme dans mon travail que j’ai poursuivis et qui m’ont aidé à atteindre la finale de la CAN 2004. “Dites ces baratins à d’autres Mr le sélectionneur national, heureusement que les supporters marocains ne sont pas tous dupes.