Le kick-boxeur Aziz Kallah a livré aujourd’hui ses premiers mots à la presse néerlandaise concernant les attaques subies envers son salon de coiffure ”Alles in Bedrijf”,  ouvert et financé il y a un mois par son ami footballeur Hakim Ziyech.

Aziz Kallah est le principal patron du salon de coiffure situé sur la Slotermeerlaan à Amsterdam. Le weekend passé, il a été visé par des tirs ainsi qu’un explosif. Dans une interview avec AT5, son avocat explique que le kick-boxeur était présent dans son salon lorsque l’incident a eu lieu : “Kallah avait le tireur en face de ses yeux”. Selon un témoin, Aziz Kallah aurait pris la fuite à pieds.

Cinq balles ont transpercées la vitrine du salon de coiffure. Aziz Kallah était à ce moment présent à l’intérieur du salon de coiffure avec la présence de plusieurs individus tard aux alentours de 04 h 30. Les portes du salon étaient fermées avec la lumière allumée à l’intérieur. La police soupçonne Aziz Kallah d’être lié à une affaire de trafic de drogue.

Aziz Kallah dément et déclare à AT5 : “Il s’agit sûrement d’une concurrence dans le monde des coiffeurs à Amsterdam. Sinon, je n’ai vraiment aucune idée qui pourrait être derrière ces menaces récurrentes.” Selon son avocat, Aziz Kallah possède un casiez judiciaire néant, malgré les enquêtes policières menées par le passée, le liant à plusieurs assassinats aux Pays-Bas. Quant à son père, Saïd Kallah, il est kidnappé et séquestré en 2009 avant d’être relâché vingt jours plus tard suite à un règlement de compte dans le milieu marocain aux Pays-Bas.

Il y a quatre ans, Aziz Kallah avait été lié à l’assassinat d’un Ghanéen à Amsterdam suite à des enquêtes policières qui ont su déchiffrer des messages PGP provenant du kick-boxeur. Cependant, le kick-boxeur n’a pas été poursuivi pour défauts de preuves.