Abderrazak Hamdallah a pour habitude de provoquer la colère des supporters et des dirigeants pour précipiter son départ avec rupture de contrat. Récemment, il s’est illustré lors d’un défaite d’Al Nassr en bousculant un caméraman en fin de match.

Excédés par ses multiples frasques extra-sportive, les observateurs saoudiens ont réclamé de la commission de discipline, une sanction exemplaire pour l’attaquant marocain de 31 ans.

Jusqu’à six mois, a-t-on demandé mais la Fédération saoudienne a décidé de le suspendre provisoirement pour semaines le temps d’enquêter sur sa réaction excessive en demi-finale de la Coupe contre Al Faisaly le 4 avril 2021.

Pendant ce temps, Hamdallah a exprimé son mécontentement face à la décision de la commission de discipline et d’éthique de la Fédération saoudienne de football. L’attaquant marocain a adressé un message aux responsables du football saoudien. Sur Twitter, l’attaquant marocain a écrit : “J’offre mon honneur à tous ceux qui m’ont fait du tort“.

Le comité de discipline et d’éthique de la Fédération saoudienne a sanctionné l’attaquant, Hamdallah, d’une suspension de 15 jours, en raison de ce qui s’est passé lors du match de son équipe contre Al-Faisali en Coupe du Roi.