Sans-titre-1-Récupéré-Récupéré-2

Anass Salah-Eddine vient tout juste d’avoir ses 18 ans. L’arrière gauche de l’Ajax U19 se prépare pour faire le grand pas vers le football professionnel comme en témoignent ses nombreuses séances d’entrainement avec l’équipe A.

Le jeune espoir néerlando-marocain est impatient. “Je veux toujours plus. ” a déclaré Anass dans une interview accordé au site de son club.

Salah-Eddine a récemment franchi une étape importante. Le défenseur marocain a fait ses débuts professionnels pour Young Ajax en visite au Jong PSV. “Un grand moment“, dit-il en jetant un regarde en arrière. “Mais c’était difficile, tu sais. Normalement, tu restes sur le banc ou tu joue 60 minutes. J’ai immédiatement joué les 90 minutes complètes. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai réussi, car je n’ai pas fait de grosses erreurs.

Ses débuts professionnels ne sont pas tombés du ciel. Salah-Eddine était également présent lors du camp d’entraînement de l’Ajax à La Manga. “Nous avons joué un match d’entraînement là-bas et cela s’est bien passé“, explique le gaucher marocain. ”ai joué 35 minutes commearrière gauche. “

L’entraîneur de l’Ajax U19 John Heitinga a également placé le défenseur central sur le côté cette saison car Anass dispose d’un large éventail de qualités. “Je suis techniquement solide avec un bon coup de pied”, se décrit Salah-Eddine.

Bon dans la combinaison et je peux jouer entre les lignes et donner une bonne passe. Je suis un défenseur qui défend à peine, mais si je dois le faire, je tiens naturellement ma position. Un arrière de l’Ajax doit pouvoir tout faire. ” poursuit-il.

«Je ne suis jamais satisfait. Jamais, jamais, jamais “

Le défenseur d’origine marocaine a donc récemment ouvert un compte privé sur Instagram. “Là, je peux poster ce que je veux. Les gens qui sont proches de moi doivent savoir que je suis toujours, l’Anass normal. Je ne veux pas que les gens me voient comme un joueur de football. Je suis toujours le vieil Anass, ce garçon d’Amsterdam-Ouest. “

Ce garçon d’Amsterdam-Ouest est certainement déterminé à réaliser ses rêves.  Salah-Eddine espère suivre l’exemple d’Ünüvar.  “Je travaille très dur pour cela”, a déclaré l’arrière gauche.  

“Comment? Bien sûr, je suis au club presque tous les jours, mais vous n’êtes pas seul avec ça.  Il s’agit des choses supplémentaires que vous faites.  Je parle aussi beaucoup avec mon mentor, Ronald de Boer.  Nous sommes toujours en contact après les compétitions. “