Ligue des champions_CAF

Le club égyptien d’Al-Ahly a annoncé le dépôt d’un recours auprès du Tribunal arbitral du sport pour faire appel de la décision de la Confédération africaine de football d’attribuer au Maroc la réception de la finale de la Ligue des champions africaine.

En effet, le 9 mai, la CAF a annoncé que ce serait le stade Mohamed V de Casablanca qui serait abriterait la finale de la ligue des champions africains. l’Association égyptienne de football a immédiatement objecté de manière officielle contre cette décision.

Malgré cette protestation, la CAF n’a pas souhaité ni même émis le souhait de changer de lieu pour cette finale. Le club Égyptien a donc publié un communiqué, Al Ahly a décidé de présenter un appel au CAS contre la décision de la CAF de ne pas tenir la finale de la Ligue des champions des CAF 2022 dans un lieu neutre. Al Ahly a toutes ses chances de passer les demies-finales après avoir battu l’Algérien ES Setif 4-0 au match aller en attendant le match retour.

Dans l’autre demi-finale le club marocain du Wydad Casablanca a remporté une victoire précieuse à l’extérieur (3-1) sur Petro Atletico de Luanda lors du match allé de leur demi-finale. Les clubs Marocain et Égyptien seront selon toute vraisemblance adversaires lors de.

Être fameuse finale .

Dans son recours Al-Ahly décrit cela de la façon suivante «Al Ahly espère que la CAF sera désireuses de ne pas perturber la justice et qu’elles fourniront aux instances tous les documents requis qui aideront à obtenir justice ».

Cette finale serait la deuxième consécutive attribuée au stade Mohamed V de Casablanca. Al Ahly ayant glané le titre face aux sud-africain Kaizer Chiefs. 2 candidatures pour la finale! La CAF a quand à elle, confirmé n’avoir reçu que deux offres, une du Maroc et une du Sénégal pour accueillir la finale du tournoi. Mais la fédération sénégalaise s’est par la suite rétractée et a retiré sa candidature, faisant de fait du Maroc le seul candidat.

“La Fédération sénégalaise de football a par la suite retiré sa candidature. L1 CAF est donc heureuses d’attribuer l’accueil de la finale de la Ligue des Champions au Maroc”, a commenté la CAF le 9 mai.

Ce qui semble passablement agacé les Égyptiens et cela Malgré la justification de la CAF, c’est que la finale ne se tienne dans un pays encore concernée par une éventuelle participation à la finale…Le Maroc, l’Égypte, l’Algérie et l’Angola devraient donc être exclue de la possibilité d’accueillir la finale qui aura lieu le 30 mai 2022.

Cette désignation a déjà fait couler beaucoup d’encre et fait jaser… seulement les choses ont été fait dans le respect du règlement