Sans-titre-1-Récupéré-1

Abdelhamid Sabiri est l’une des plus grosses déceptions de la dernière génération de pépites marocains. Alors qu’il brillait en Bundesliga 2 à l’age de 18 ans, le milieu offensif germano-marocain est allé se perdre en Premier League avec Huddersfield.

C’est malheureusement le risque quand on n’arrive pas à assumer le statut de “pépite marocaine”. Sabiri a signé à Nuremberg en juillet 2016, il a marqué 5 buts en 7 matchs de Bundesliga 2 lors de la saison 2016/17.  Tout va trop vite pour le natif de Goulmime. Dès l’été 2017, il débarque chez Huddersfield avec lequel il participera à 13 rencontres, principalement en Coupe. Une fracture de la clavicule, subie contre Bournemouth en décembre, l’a écarté pendant plusieurs mois des terrains. Il a retrouvé la forme au cours des dernières journées de la saison écoulée. Juste assez pour rappeler son choix actuel comme en témoigne son apparition dans le match amical de la Maanschaft U21 contre l’Angleterre.

Transfert raté et retour aux sources

Le germano-marocain espérait se maintenir en Premier League avec les Terriers, mais ces derniers ont été relégués en Championship. Et depuis, le torchon brûle entre Abdelhamid Sabiri et sa direction. Cette dernière lui a fait savoir, en fin de saison dernière, que son transfert était un échec et qu’il était libre de chercher un autre club.

Son président, Phil Hodgkinson a confirmé dans une interview que le nom d’Abdelhamid Sabiri était dans la liste des indésirables. “C’est pourquoi il n’a pas reçu de numéro d’équipe et risque de partir avant la fin de l’été. Soit il part, soit ils sera renvoyé dans la réserve,” a-t-il dit de son joueur encore sous contrat jusqu’en juin 2020.

D’après les rumeurs le concernant, le milieu offensif de 22 ans serait dans le viseur du SV Hambourg. Le club allemand aurait ajouté son nom dans la liste des recrues potentielles susceptibles de renforcer son attaque.