Image lionsdelatlas par défaut

Vainqueur de l’AC Ajaccio (1-0), Reims a validé dès la 34e journée de Ligue 2 sa remontée dans l’élite.

Nîmes n’ayant su battre Bourg-en-Bresse (2-2), le club champenois en a même profité pour rafler dès à présent le titre de champion. Le Leader : Reims, bravo au championLes supporters de Reims peuvent savourer et sortir le champagne. Deux ans après sa relégation, l’équipe de David Guion a assuré sa remontée dans l’élite après sa victoire contre l’AC Ajaccio (1-0). La délivrance pour les Rémois est venue de Kyei (1-0, 76e), qui venait de faire son entrée en jeu. Le stade Auguste-Delaune pouvait alors exulter à double titre. Nîmes n’ayant pu gagner à Bourg-en-Bresse, Reims a officiellement remporté le titre cette saison en Ligue 2 – le deuxième de son histoire dans cette division après celui de 1966 – : à quatre journées du terme, les Rémois comptent treize points de plus que l’AC Ajaccio. Champagne ! Le dauphin : Nîmes gratte sur la concurrenceAu quart d’heure de jeu, tout semblait sourire à Nîmes, qui avait ouvert le score sur un but opportuniste de Valls (1-0, 15e) à Bourg-en-Bresse. Et puis les Nîmois, gênés par leur hôte, se sont retrouvés à courir après le score après des réalisations de Heinry et Sarr. La formation du Gard a finalement su arracher l’égalisation sur sublime coup franc d’Alioui (2-2). Un résultat qui s’avère même bénéfique pour Nîmes : l’AC Ajaccio ayant perdu à Reims, les joueurs de Bernard Blaquart ont consolidé leur deuxième place au général, avec deux points d’avance sur l’équipe corse. La course à la montée : Lorient craque Lorient a réalisé une très mauvaise opération dans la course à la remontée en Ligue 1. Quatrièmes au coup d’envoi de cette 34e journée, les Merlus ont été battus à domicile par Valenciennes (0-1) et se sont fait passer par Clermont (4-2 contre Orléans) et Châteauroux (victoire 2-1 à l’arraché contre Niort), tandis que le Paris FC est revenu à leur hauteur après un carton réalisé sur la pelouse de Quevilly-Rouen (4-0). Au terme de cette soirée, Clermont est désormais 4e, Châteauroux 5e – la dernière place de barragiste -, Lorient 6e e le Paris FC 7e. Accroché à Sochaux (1-1) malgré un but grandiose de Charbonnier, Brest reste en embuscade, à un point de Lorient et du PFC. Deux équipes sur lesquelles Sochaux compte quatre points de retard, et Le Havre, auteur d’une belle remontée à Lens (1-3 puis 3-3), six.