Image lionsdelatlas par défaut

L’entraîneur de l’Olympique de Khouribga est sorti de son silence après la polémique autour de propos “racistes” qu’il aurait tenu à l’égard du joueur du Wydad de Casablanca Fabrice Ondama lors du dernier match entre les deux clubs.

Lemrini a démenti avoir tenu le moindre propos raciste ou insultant lors d’une sortie médiatique aujourd’hui et a assuré que les uniques mots qu’il avait dit à Ondama furent “fous-moi la paix” qu’il avait répété 3 fois, selon lui.