youssef El Jebli

Youssef El Jebli travaillait dans un supermarché lorsqu’il a signé son premier contrat professionnel, maintenant il est le meilleur passeur du championnat saoudien.

Tout va alors vite pour El Jebli qui a longtemps combiné le football amateur dans les ligues inférieures avec son travail chez Albert Heijn, la plus grande chaîne de supermarchés des Pays-Bas. Six ans de dur labeur avant de débarquer en Eredivisie avec De Graafschap qui lui a versé 50.000€ en juillet 2015. Ce fut déja le jackpot.

Youssef El Jebli est arrivé discrètement dans la Ligue professionnelle saoudienne, avec ses valises et les encouragements de son compatriote Ibrahim Affelay. Il a signé un contrat pour deux saisons.

Mardi dernier, Youssef El Jebli a repris la compétition avec son club d’Al Faisaly après cinq mois d’inactivité en raison du coronavirus. Une reprise plutot discrete malgré la victoire de son équipe 2-1, Son compteur des passes décisives est resté bloqué à neuf unités. Une de plus que son compatriote, Nordin Amrabat.

Lorsque j’ai signé mon contrat chez De Graafschap, j’ai encore travaillé pendant deux ou trois semaines au supermarché. Les gens demandaient: Que faites-vous ici? Vous avez signé pour un club de haut niveau… Mais pour moi, je suis resté comme j’étais. Je n’allais pas changer. J’ai travaillé mes trois semaines et je les ai remerciés. C’était étrange car je travaillais dans un supermarché, mais je savais que j’allais jouer dans l’Eredivisie“.