Ait Bennasser

Après une saison blanche, Youssef Aït Bennasser retrouve du temps de jeu et des sensations en Turquie avec Adanaspor. La qualification des Lions de l’Atlas pour Qatar 2022 semble soudainement l’inspirer.

Ecarté de la sélection depuis l’arrivée de Vahid Halilhodzic, Aït Bennasser, qui a disputé le Mondial 2018 en Russie sous les ordres d’Hervé Renard espère revivre l’expérience cette année au Qatar. “J’ai eu l’immense honneur de disputer le Mondial 2018, c’est une expérience qui marque une vie. J’espère que le Maroc fera de grandes choses dans ce tournoi.”

On verra si, en temps et en heure, j’aurai l’honneur d’être sélectionné et de revêtir à nouveau ce maillot, ce serait non seulement une fierté mais aussi l’opportunité de tirer un trait sur mes erreurs passées», a-t-il déclaré.

Aujourd’hui, Aït Bennasser semble heureux en Turquie où il retrouve petit à petit son niveau. “C’était l’idée quand j’ai rejoint ce club. Après une dernière année au placard, disons les choses franchement, à Monaco, j’avais juste envie de rejouer, enchaîner les matches, me donner à 400% à chaque seconde passée sur le terrain.”

On met trop souvent en avant le business dans le foot mais je suis avant tout un amoureux du ballon rond. Pouvoir être sur le terrain et faire plaisir aux supporters, c’est avant tout ça l’essence du football et c’est pour ça qu’on a tous voulu en faire notre métier», a-t-il confié à la presse française.