Formé à Amiens, Rayane Aabid (29 ans) évolue désormais à Hatayspor ou évolue le portier international Munir en Turquie. En une saison et demi, le natif de Villeneuve-d’Ascq s’est déjà rendu indispensable.

Passé par le Paris FC, ce milieu relayeur est le meilleur joueur de son équipe et dans les meilleurs milieux de terrain du championnat turc. Doté d’aptitudes physiques et techniques supérieures à la moyenne mais aussi d’une bonne technique balle au pied, Aabid est capable de répéter les efforts.

De quoi éveiller l’intérêt de plusieurs clubs plus huppés. Selon nos informations, des rendez-vous ont déjà eu lieu entre des formations européennes et l’agent du joueur, dont le contrat expire en juin prochain.

Séduit par son profil, le franco-marocain se laisse le temps et souhaite d’abord connaître le projet proposé par Hatayspor avant d’avancer avec un quelconque club. Les bonnes performances d’Aabid n’ont pas échappé au sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodzic, qui pourrait l’appeler lors du prochain rassemblement des Lions de l’Atlas.

Lors de sa dernière interview au sujet de sa nouvelle vie en Turquie et de ses ambitions avec les Lions de l’Atlas

Que représente pour vous la sélection nationale? Quelle est votre ambition?
La sélection pour moi, ça serait une sorte d’aboutissement, même si j’aime toujours me fixer de plus hauts objectifs, mais pour moi, ça serait le summum, pour ma famille aussi, ça serait une énorme fierté de me voir avec le maillot du Mountakhab.

Quels rapports entretenez-vous avec Munir Mohamedi, portier des Lions de l’Atlas, que vous côtoyez en club?
Munir est comme mon grand frère. Dès qu’il est arrivé, ça s’est fait naturellement. J’ai tout de suite vu que c’était un homme extraordinaire, sur et en dehors du terrain. C’est quelqu’un qui travaille beaucoup, un vrai professionnel. D’ailleurs, il a reçu le trophée du meilleur gardien de Liga 2, je suis content pour lui, il le mérite.

Comment expliquez-vous que la Turquie soit devenue une destination de choix pour les joueurs Marocains?
Je pense que c’est un championnat attractif avec de gros clubs, des fans incroyables et pour finir, c’est un pays musulman, où il fait bon vivre et les gens ont une mentalité exceptionnelle.

SourceFootmercato