Harit_Grammozis

Dimitrios Grammozis est le nouvel entraineur de Schalke et d’Amine Harit, seul Lion de l’Atlas du trio marocain du club régulièrement utilisé avec les Royal Blues.

La première rencontre de Grammozis débutera par la bataille contre la relégation à l’occasion du match qui l’opposera à l’avant dernier de Bundesliga, le FSV Mayence, vendredi soir. Le technicien grec de 42 a tenu sa première conférence d’avant match durant laquelle il a détaillé la longue liste de joueurs forfaits comme le marocain Nassim Boujellab ou encore l’algérien Nabil Bentaleb.

“J’ai déjà indiqué qu’il y avait peu de temps. Nous avons très bien élaboré le contenu tactique, avec des vidéos et beaucoup de retours. Le tout, comme beaucoup de conversations, j’ai été très surpris car à aucun moment, je n’ai eu le sentiment qu’un joueur baissait la tête. Je pourrais imaginer que les garçons ont eu une première étincelle du changement d’entraîneur”, a déclaré Grammozis.

Après avoir joué comme ailier gauche avec Christian Gross, le Lion de l’Atlas, Amine Harit devra retrouver sa place favorite au milieu de terrain. C’est en tout cas ce que Grammozis a laissé entendre. “On peut jouer avec deux voire trois systèmes. Mais ce ne serait pas tactiquement sage de ma part de tout révéler maintenant (rires). Pourtant, je crois qu’un joueur comme Amine Harit est quelqu’un qui peut aussi jouer au milieu et se déplacer intelligemment devant. Nous avons définitivement de la flexibilité à l’avant et à l’arrière“, a-t-il expliqué à propos de l’utilisation idéale du marocain.