Image lionsdelatlas par défaut

Le président du Raja et sa politique de redressement financier font encore une victime. Cette fois-ci, c’est au tour du responsable communication du club, Mohamed Belaoudi, d’être mis à la porte pour avoir refusé la baisse de son salaire.

Mohamed Belaoudi ne faisait plus l’unanimité au sein du bureau dirigeant du Raja. Certains hommes tiennent à lui, tandis que d’autres ne voulaient plus du responsable de la communication du Raja du temps de Mohamed Boudrika.

Voulant faire une coupure complète avec l’ère de l’ancien président, il était l’un des derniers survivant des 3 dernières saisons au sein du siège du club à l’Oasis.

Aujourd’hui, l’homme a été mis à la porte par les dirigeants du club, après avoir refusé de baisser son salaire, à l’instar des autres salariés du club suite à la crise financière actuelle que traverse le club casablancais.

Ayant refusé de se mettre à niveau avec les autres salariés, il a été limogé par ses dirigeants dans des conditions bien floues, car Belaoudi avait déjà suscité la polémique quelques semaines après l’arrivée de Said Hasbane. Il avait alors disparu de la circulation et on avait parlé de son congé annuel. Or, en revenant, les rumeurs concernant son départ n’ont fait que s’accentuer avant la confirmation de son licenciement aujourd’hui.