Image lionsdelatlas par défaut

Depuis sa nomination sur le banc du Raja Casablanca le mois dernier, l’entraîneur Patrice Carteron enchaîne les déconvenues avec le club marocain, dernier de son groupe en Coupe de la Confédération après trois journées alors qu’il est le tenant du titre.

Le technicien français n’a pas cherché d’excuses à l’issue de la défaite face à la RS Berkane (2-4) dimanche. “Globalement, nous avons eu quelques réactions mais très peu de maîtrise. Oui, notre défense état lourde et notre défaite est méritée. Notre objectif était de passer sur les côtés, mais on s’est énervé ce qui a déstabilisé le collectif. On était friable sur le plan mental, on n’a pas su casser les contres et nous avons concédé beaucoup d’espaces. J’en assume la responsabilité”, a admis l’ex-coach du TP Mazembe sur le site de la CAF. Réaction indispensable dimanche sur le terrain du même adversaire.