Ilias Chair

Le patron de QPR, Mark Warburton, accepte volontiers que son Lion de l’Atlas, Ilias Chair soit courtisé par de nombreux clubs.

L’international marocain continue de s’illustrer avec les Rangers en étant très souvent décisif lors des victoires comme celle acquise contre Blackburn (1-0).

Si un club vient payer 25 millions de livres (30M€) pour lui, alors tant mieux“, a lancé le manager des Rangers.

Si nous devons vendre en janvier, ce sera à une équipe (Premier League) qui a du mal et qui dépensera pour rester en place ou à une équipe qui fait pression pour une promotion et qui dépensera pour essayer de se renforcer. Nous ne voulons perdre aucun joueur.

Et d’ajouter : “Donc, si sa valeur est X et que quelqu’un paiera X plus Y, alors tant mieux. Je ne veux pas qu’Ilias soit bradé. Mais si quelqu’un part, ce sera à nos conditions.”