Image lionsdelatlas par défaut

Lors de la conférence de presse qu’il a tenu en mage de son premier match face aux Aigles du Mali, le sélectionneur national, Hervé Renard, s’est exprimé sur les obstacles au niveau du mental qui se dressent face aux joueurs locaux

“J’ai été proche de l’équipe nationale des locaux je suis resté 15 jours avec les joueurs et j’ai suivi le match amical face à la Libye qui s’est déroulée en Tunisie. J’ai fait le déplacement en Egypte et j’ai vécu avec les joueurs, j’ai pu analyser les forces et les faiblesses de chacun. ” a commenté le sélectionneur national avant de d’expliquer ” El Yamiq était déjà dans le groupe, Ounajem qui fait sa première apparition, Azaro et Fouzir qui viennent d’être transférés. Chacun peut avoir sa chance, et comme je dis souvent il faut pousser des portes parce que personne ne va le faire pour eux. Il faut s’imposer et y aller avec du charisme et avec de la personnalité. ” Pour Hervé renard, il faut que les joueurs locaux en terminent avec leur complexe d’infériorité et qu’il arrêtent “d’être timides et un peu apeurés. Le football c’est celui qui a le plus d’audace et de détermination et qui montre le moins de faiblesse et le meilleur exemple est Hamza Mendyl. ” a t-il conclu à ce sujet.