Noa Lang

Noa Lang est actuellement sous le feu des critiques et un vif débat est alimenté sur sa participation au Championnat d’Europe U21.

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, le “fils” de Nordin Boukhari a été filmé lors de la fête du titre des Brugeois en train de lancer un chant sur les juifs “Liever dood dans Sporting-Jood, ce qui se traduit par “Plutôt mourir qu’être un juif du Sporting”.

Le Club Bruges de Nabil Dirar a remporté son 17e titre de champion de Belgique de football en partageant à Anderlecht (3-3) jeudi. Après ce match, Noa Lang, qui a brillé pour sa première saison en Belgique avec 16 buts et 11 assists toutes compétitions confondues, a fêté cela avec ses fans. Mais le jeune néerlandais de 21 ans a aussi dérapé hier soir. “Plutôt mourir qu’être un juif du Sporting“, peut-on l’entendre chanter.

La Pro League, l’instance du football professionnel belge, a réagi vendredi à la polémique autour de Noa Lang et “déplore” le chant entonné par le joueur brugeois lors de la fête du titre jeudi.

Aux Pays-Bas, l’Ajax, ancien club de Lang, est également qualifié de la sorte et ses partisans pressent la KNVB pour qu’elle inflige une sanction à Lang afin de montrer que l’instance fédérale se dissocie de ce genre de propos lancés dans une célébration arrosée de les bulles de Champagne.

Le même jour le FC Bruges a tenu a défendre son joueur. “Lorsque Noa Lang a chanté avec nos supporters hier soir après avoir remporté le titre de champion, il n’y avait aucun sous-entendu antisémite“, a écrit le Club.

Noa n’a pas voulu blesser ou insulter qui que ce soit de quelque manière que ce soit et nous sommes désolés si cela s’est produit. Le Club s’engage à favoriser l’inclusion et la diversité. Toute la famille du Club espère poursuivre la célébration du titre de manière positive“.