Anwar El Ghazi

Le fait qu’Anwar El Ghazi soit en pleine forme n’est pas passé inaperçu aux Pays-Bas. L’attaquant d’Aston Villa, âgé de 25 ans, a marqué cinq fois lors des cinq derniers matchs de Premier League, assez pour que les spécialistes néerlandais réclament son retour avec les Oranje.

El Ghazi a joué deux fois pour l’équipe d’Orange à l’automne 2015 alors qu’il n’avait pas encore atteint sa majorité sportive. De ce fait et selon le nouveau règlement FIFA, il demeure éligible pour une convocation avec les Lions de l’Atlas si jamais il décide d’avis. Une situation que les consultants de Fox Sport n’ignorent pas. 

Bien sûr, c’est difficile à comparer. Mais s’il jouait pour l’AZ … Alors je pense qu’il serait avec l’équipe nationale néerlandaise“, glisse ironiquement Kees Kwakman. L’ analyste de FOX trouve El-Ghazi aussi fort que le joueur de l’AZ, Calvin Stengs récemment convoqué par de Boer. 

Et d’ajouter : “Anwar est un titulaire indiscutable dans une équipe de Premier League. Bien sûr, vous ne voyez pas beaucoup d’actions et il est moins sur le ballon, car il joue pour une telle équipe (Aston Villa). Mettez-le à AZ et vous aurez de quoi parler“.

Son compagnon de table Leon ten Voorde pense qu’Anwar El Ghazi a grandi par rapport à son époque à l’Ajax. “Il travaille aussi dur et il est un peu différent de celui de l’Ajax. Il a vraiment progressé physiquement“, a déclaré le journaliste qui estime encore trop tôt un retour en sélection. 

Pour rappel, Anwar El-Ghazi était dans les plans de la FRMF, mais sa rencontre avec Cristiano Ronaldo a déterminé son choix. Dans une ancienne interview accordée à Fox Sports, le milieu offensif avait expliqué les raisons de sa décision qui allait à l’encontre du souhait de son père. Il avait alors précisé qu’il avait été fortement influencé par les conseils avisés de Cristiano Ronaldo.

“J’ai fait un choix à l’époque, j’en ai parlé avec ma famille. Je ne regrette pas mon choix et j’y ai juste réfléchi… Je peux être honnête. Mon père voulait que je joue pour le Maroc et pour ma famille marocaine,” avait-il admis.