Image lionsdelatlas par défaut

C’est une course contre plusieurs concurrents de qualité que devra gagner Oussama Assaidi qui mène déja un combat contre les courbatures et les petits pépins physiques. Mais le sociétaire du FC Twente n’abandonnera pas son rêve de jouer la Coupe du Monde.

Assaidi espère être de la fête lorsque le Maroc installera ses bases en Russie pour la Coupe du monde l’été prochain. Has been ? Si l’on tient compte de sa dernière apparition avec les Lions de l’Atlas qui remonte à septembre 2015, sous l’ère Zaki. Seulement, depuis septembre 2015, Assaidi n’a jamais été en aussi bonne forme que cette saison avec le FC Twente. “La Coupe du Monde est bien sûr un rêve”, a-t-il déclaré à ELF Football. “Cela vaut pour tous les footballeurs. Mais je ne m’occupe pas beaucoup de ça. J’ai toujours joué avec honneur et fierté pour mon pays. J’essaie de faire de mon mieux. S’ils pensent que je peux être utile, je serais ouvert à cela. Je serais très heureux s’il y a convocation du sélectionneur national. ” “Est-ce que je parle de de cette opportunité de jouer la Coupe du Monde avec mes coéquipiers (marocains) ? Oui, avec Mounir El Hamdaoui et Adnane Tighadouini. Ils pensent que j’ai ma place, je ressens leur soutien. De toute façon, ils peuvent penser que j’ai le niveau mais ils ne sont pas le sélectionneur national. Si vous regardez uniquement les qualités, je pense que je mérite une place. D’un autre côté, le Maroc a joué avec une équipe sans moi. Ils se sont qualifiés pour la Coupe du Monde sans moi. Alors c’est aussi leur droit de choisir cela. Attendons et voyons ce qui se passe. “