Image lionsdelatlas par défaut

L’équipe nationale effectuera ce lundi soir sa dernière apparition en Coupe du monde.

Son adversaire, l’Espagne, a toujours des chances pour se qualifier aux huitièmes de finale. À l’occasion de ce grand rendez-vous, la presse espagnole est revenue sur les enjeux importants de cette rencontre. Tour d’horizon. “La première finale de Hierro”, a titré le quotidien espagnol Marca. Le journal a précisé qu’une défaite face aux Lions de l’Atlas pourrait éliminer les champions du monde en 2010 de la compétition. Marca a souligné que la sélection espagnole affrontera une équipe déjà éliminée, mais qui cherchera à sauver son honneur après deux belles prestations contre le Portugal et l’Iran. Marca a mentionné que l’absence d’un attaquant de pointe efficace a mis la sélection marocaine en difficulté. “L’Espagne a souffert lors de ces deux derniers matchs contre le Maroc”, a titré le journal catalan Sport. Le quotidien a fait un rappel des deux matchs qui ont opposé l’Espagne et le Maroc lors des éliminatoires de la Coupe du monde Chili 1962. Les Espagnols se sont imposés face aux lions de l’Atlas dans la double confrontation (Aller- Retour). La Roja a battu le Maroc à Casablanca (1-0) et a réédité le même succès à Madrid (3-2). Sport a assuré que l’Espagne a décroché la qualification au détriment d’une équipe marocaine difficile à battre. Quant à “AS”, ils se sont penchés sur les 17 joueurs marocains à double nationalité en titrant: “le Maroc des expatriés”. Le journal a mis l’accent sur le fait que les joueurs marocains s’illustrent hors du pays, tout en ajoutant que le technicien français Hervé Renard avait pour mission d’unir les pros marocains avec les joueurs locaux et former un style de jeu identique. Le même support ajoute qu’Hervé Renard avait prévenu la FRMF que son projet avec le Maroc vise des objectifs à moyen et long terme.