Une année 2020 à oublier rapidement pour Mohamed Ihattaren qui a été fortement critiqué il y a quelques mois à sa sortie d’une longue interruption due à la crise sanitaire. 

Déboussolé par le décès de son père en fin de l’année dernière, Mohamed Ihattaren a très mal négocié la période de confinement. Sa prise de poids lui a été préjudiciable avec la perte de sa place de titulaire dans le onze du PSV.

Cependant, avec l’aide d’un coach personnel, Ihattaren a réagi fermement pour sortir de sa dépression. Finalement, Mohamed retrouve sa forme et le plaisir de jouer, il a même laissé parler son talent avec de beaux buts contre le FC Utrecht et le RKC Waalwijk. “J’ai vécu beaucoup de choses et j’ai eu beaucoup de flashbacks“, a déclaré Ihattaren à Voetbal International . “J’étais dans une période noire pendant un certain temps, maintenant je la traverse“.

Le talent marocain de 18 ans a pu compter sur l’aide de sa famille et proches. “J’ai cinq frères qui m’ont énormément aidé. Ma mère aussi bien sûr. Ils ont souffert à cause de ça de temps en temps, mais ils ne le montrent pas. Je n’en ai pas honte… J’aurais pu faire mieux. Mais je suis jeune, je peux faire des erreurs, nous sommes tous humains,” a déclaré Ihattaren.

Je suis très reconnaissant à Allah et je suis heureux que cela se soit produit maintenant et pas à 24 ans“, a poursuivi Ihattaren. “Je me suis réveillé à l’heure, j’ai encore une mère et mes frères qui peuvent m’aider. Nous sommes forts mentalement. Et le coach bien sûr, tout le personnel. Le temps et le soutien qu’ils m’ont apporté, je n’oublierai pas”.