Mohamed-Ali Cho

À seulement 17 ans, l’attaquant maroco-ivoirien d’Angers, Mohamed-Ali Cho a débuté les deux premières journées de Ligue 1 cette saison en impressionnant tous les suiveurs et observateurs.

Son talent, sa vitesse et son audace ont fait chavirer Raymond-Kopa et les réseaux sociaux, lit-on sur Ouest-France. À l’issue d’un SCO-Lyon de haute volée (3-0), Mohamed-Ali Cho, qui a fait exploser la défense de l’OL, s’est positionné comme l’une des très belles promesses en ce début de saison de Ligue 1.

Des messages à n’en plus finir. Venus de France, bien sûr, mais aussi d’Angleterre, d’Espagne, de Pologne et de presque toute l’Europe du football. Dimanche, dès le coup de sifflet final de SCO – Lyon (3-0), les comptes foot des réseaux sociaux, Twitter en tête, n’avait presque qu’un seul nom en hashtag : Mohamed-Ali Cho.

​Si on dois retenir une seule performance individuelle des deux premières journées de Ligue 1, c’est sans doute celle de Mohamed-Ali Cho. Il semble incroyable qu’il n’ait que 17 ans tant il a pesé sur le jeu angevin et acculé la défense adverse la poussant constamment à la faute.

Cet été, en présaison, Mohamed-Ali Cho avait déjà annoncé la couleur en inscrivant un doublé contre Troyes : « Physiquement, je me sens vraiment très bien. Le coach me pousse à prendre la profondeur puisque ma force, c’est la vitesse. La saison de la confirmation ? Je l’espère mais le plus important, c’est l’équipe et j’espère que l’on va faire une grande saison », a déclaré Cho avant la reprise du championnat.

Face à l’OL, Mohamed-Ali Cho a provoqué 4 cartons jaunes qui ont conduit à l’expulsion de Maxwel Cornet pour un deuxième carton peu après l’heure de jeu. Très remuant en pointe, l’attaquant angevin de 17 ans a posé d’énormes problèmes à la défense lyonnaise. A dix contre onze, l’OL ne pouvait plus rien espérer et a fini par couler définitivement.

Dans ce match, Sofiane Boufal a livré sa meilleure prestation depuis son retour à Angers Sco en octobre 2020. Affûté et au service du collectif, le Lion de l’Atlas de 28 ans semble enfin au cœur du projet angevin, après une saison gâchée par les blessures.