Mohamed Ali Cho

Mohamed-Ali Cho a disputé ses premières minutes en Ligue 1 face à Bordeaux, ce dimanche, lors de la deuxième journée (0-2). L’occasion pour l’ailier d’Angers (16 ans) de devenir le premier de la génération 2004 à évoluer dans l’élite.

Après une victoire encourageante à Dijon le week-end dernier (0-1), Angers n’a pas réussi à confirmer face à Bordeaux, ce dimanche, lors de la deuxième journée de Ligue 1. Devant leur public, les joueurs du SCO ont été surclassé par les Girondins (0-2). Mais le score n’est sans doute pas le plus important à retenir. Un moment historique a eu lieu à la 80e minute de cette rencontre.

Lorsque Mohamed-Ali Cho a fait son entrée sur la pelouse du stade Raymond-Kopa. En remplaçant Sada Thioub, le jeune ailier est devenu le premier joueur de la génération 2004 à évoluer en L1. A 16 ans et sept mois.

Un avènement attendu pour la pépite franco-anglaise, qui ne s’est pas vraiment signalée lors des dix dernières minutes. Même si Cho était convoqué pour la première fois dans le groupe professionnel, en raison de plusieurs absences, Stéphane Moulin avait prévenu qu’il pourrait faire appel à lui. Sans lui mettre aucune pression.

“A cet âge, on ne peut pas lui demander d’améliorer l’équipe, même si ça peut arriver, mais on lui demande surtout de ne pas l’affaiblir, avait confié le coach du SCO avant le match. Et sur ce que je vois de son travail quotidien, c’est le cas. Il va continuer son évolution, en monde un peu accéléré.”

Une préformation au PSG

Né un 19 janvier à Stains (de maman marocaine – Samia), Mohamed-Ali Cho a effectué sa préformation au PSG, avant que sa famille ne parte s’installer en Angleterre. Le manieur de ballon a alors intégré l’académie d’Everton, avant de revenir dans l’Hexagone en janvier dernier. Et de signer au printemps son premier contrat professionnel en Maine-et-Loire. Là encore, une première pour la génération 2004.

De quoi rayer Rayan Aït-Nouri des tablettes angevines. Décrit comme puissant et rapide (1,83m), Cho, qui compte une sélection en équipe d’Angleterre U16, a maintenant un pied dans l’élite. A lui de tout faire pour y revenir le plus vite possible.(RMCsport)