Image lionsdelatlas par défaut

Le métronome des Lions de l’Atlas évoluera la saison prochaine dans un club européen dont il n’a pas révélé le nom.

À 34 ans, le joueur le plus capé de la sélection nationale n’est pas près de ranger les crampons. L’heure a sonné pour le milieu de terrain de la sélection, Mbark Boussoufa, pour quitter le club Al Jazira d’Abu Dhabi, en direction d’un club européen et cela avant même le début du Mondial 2018, révèle le quotidien Assabah du 28 mars. «Je suis en négociation avec plusieurs clubs européens, dont je ne révélerai pas les noms, et il y a de très fortes chances pour que je sois présent dans un championnat européen la saison prochaine», a confié le joueur à Assabah de ce 28 mars. Alors que certains reprochent aux joueurs qui évoluent dans les clubs du Golfe de ne pas être en mesure d’être sélectionnés en raison du «faible niveau”de ces championnats, Boussoufa fait office d’exception. «Il n’existe aucune différence entre un joueur qui évolue en Botola, dans le Golfe ou en Europe, du moment qu’il donne ce qu’il a de meilleur quand il est appelé à porter le maillot de l’équipe nationale», a tenu à préciser Boussoufa qui a été l’un des artisans de la qualification du Maroc au Mondial. Quant au choix des joueurs alignés par Hervé Renard contre la Serbie à Turin (2-1) ou encore contre l’Ouzbékistan, le joueur a tenu à rappeler qu’il revient avant tout au sélectionneur d’établir la liste de joueurs qu’il considère comme valables, et ajoute qu’il s’arroge aussi le droit de tester d’autres joueurs pour trouver des doublures et déterminer leur capacité à apporter le plus au collectif. Concernant ses pronostics sur les chances du Maroc de se qualifier au 2e tour du Mondial de Russie, le joueur a déclaré que le fait de participer à cette édition est un exploit en soi, mais ajoute que le groupe est déterminé à bien négocier les matchs contre l’Iran, le Portugal et l’Espagne. Mais avant cela, il reste plusieurs réglages à faire avant de partir à Moscou, rappelle-t-il.