Marouane Chamakh

L’ancien attaquant des Lions de l’Atlas, aujourd’hui âgé de 37 ans, veut se reconvertir en entraineur. Il passe son premier diplôme en juin prochain. Dans une interview accordée à «Eurosport», Marouane Chamakh donne de ses nouvelles.

Marouane Chamakh a accordé une longue interview à Eurosport, diffusée ce vendredi 21 mai 2021. L’ancien international marocain parle surtout de son club de cœur Bordeaux. Et il n’y va pas de main morte. «Depuis la reprise du club (en novembre 2018, NDLR), il y a quelque chose de malsain. Ce projet de spéculation, de “trading”, ça ne paie plus. Ils sont venus avec l’intention de gérer un club comme on gère une boulangerie, et pour ça c’est sûr que je leur en veux. C’est dur à avaler. Mais à deux mois de la fin de saison, alors qu’il restait quelques matches et que le club était en difficulté sportive, ce n’était clairement pas le moment propice à ce genre d’annonce. Il fallait au moins laisser le club essayer de se maintenir», a-t-il dit, amer.

Par ailleurs, Chamakh dit avoir fait une pause pour s’occuper de sa famille et de ses deux petites filles. Mais il n’écarte par pour autant l’idée de devenir entraineur… de Bordeaux: «C’est envisageable à 100%! Mais je ne veux pas me précipiter. Je passe mon premier diplôme en juin, et je veux l’obtenir pour pouvoir d’ici 5-10 ans, si jamais je veux entraîner, avoir le bagage nécessaire pour le faire. Mais mon rêve, bien sûr, ce serait d’entraîner les Girondins, pour y apporter ce que j’ai appris, et ma façon de voir le football. J’espère bientôt être de retour au bord des terrains!»

Marouane Chamakh a annoncé qu’il serait au Maroc en juin prochain pour l’obtention d’un diplôme d’entraineur.Né le 10 janvier 1984 à Tonneins (Lot-et-Garonne), en France, Marouane Chamakh a défendu les couleurs du nationales du Maroc 65 fois, entre 2003 et 2014. Durant son parcours avec les Lions de l’Atlas, il a inscrit 18 buts. Il a surtout fait partie du team de Badou Zaki, finaliste de la Coupe d’Afrique des nations 2004, organisée en Tunisie.