Le Maroc, qui a récemment participer à sa première Coupe du Monde E-Sport ambitionne de devenir un leader africain dans le développement de la discipline, révèle le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

Le Ministre s’est fendu d’une déclaration à ce sujet au micro de M24, la chaîne d’information en continu en marge du Morocco E-Sport Summit. « Ce premier rendez-vous autour du gaming est très important compte tenu de la volonté du Royaume de développer cette industrie prospère au niveau mondial. Les jeunes marocains sont les premiers consommateurs de E-Sports au niveau continental et il est temps de passer à la production et au développement de contenus dans le domaine du gaming »

E-SPORT VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT…

“Le E-Sport est un vecteur de développement de nouveaux métiers, comme l’intelligence artificielle et le coding dont nous devons exploiter le potentiel.” Il rappelle par la même occasion que le Maroc a investi dans la formation à ces nouveaux métiers au sein des facultés et des instituts au niveau national.

« Nous estimons que c’est le moment opportun pour aller dans le sens d’un développement du gaming notamment au niveau de la création de contenus » en précisant toutefois que cette démarche est également portée par des entreprises mondiales leaders dans le domaine.

“Nous voulons faire du E-Sport une industrie développée au Maroc, à l’instar de ce qui se fait dans d’autres industries, comme l’automobile et l’aéronautique.”

Et d’ajouter que le Morocco E-Sport summit vise à fédérer les efforts et attirer les grandes entreprises de l’univers du gaming pour investir au Maroc. Soulignant que « cette démarche est basée sur une vision royale qui nous impulse à développer de nouvelles niches pour s’ouvrir sur de nouveaux domaines porteurs d’une valeur ajoutée et la promotion de nouveaux métiers pour les jeunes marocains ».

Le président de la Fédération royale marocaine des jeux électroniques, Hicham El Khlifi, a de son côté indiqué que ce premier sommet du e-sport est susceptible de permettre de dresser une vue d’ensemble de l’environnement du gaming au Maroc ainsi que les opportunités pour développer cette industrie.

«C’est une approche qui nécessite l’intervention des parties prenantes pour attirer des investisseurs dans ce domaine prometteur qui est un vecteur de développement économique et de nouveaux métiers de pointe», ajoutant que le Maroc dispose de toutes les capacités nécessaires pour se positionner dans le top niveau mondial en matière de e-sport que ce soit au niveau de la compétition ou de création du contenu gaming.

M. El Khlifi rappelle que le Maroc ambitionne d’organiser une manifestation africaine de e-sport qui est de nature à mettre en avant cette nouvelle discipline génératrice d’une économie qui pèse des milliards de dollars au niveau mondial.

Cette événement, le premier du genre au Maroc à savoir le Morocco E-Sport Summit, organisé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, a généré la participation de responsables marocains, d’investisseurs et de développeurs de jeux électroniques pour profiter des différentes opportunités et superviser les différents moyens susceptibles de lancer cette discipline au Maroc