Image lionsdelatlas par défaut

La défaite des Comores face à l’équipe nationale du Maroc a été mal digérée. Une plainte a été déposée auprès de la CAF contre l’arbitre du match, le Mauritanien Ali Lemghaifry. Détails.

  “C’est injuste”, c’est ainsi qu’a commenté le sélectionneur des Comores Abdou Amir les faits du match contre le Maroc ce samedi soir à Casablanca. Le sélectionneur ainsi que le staff des Comores reprochent à l’arbitre mauritanien Ali Lemghaifry d’avoir avantagé la sélection marocaine en refusant de siffler des fautes jugées “claires” des Comores durant la partie. “Ce résultat laisse un sentiment d’injustice et nous sommes très déçus de ce qui s’est passé vers les dernières minutes. Les joueurs comoriens ont réalisé un très grand travail, produit une prestation relevée mais prendre un but dans les dernières minutes, je reste sur ma faim”, souligne Abdou Amir. Les dirigeants de la fédération comorienne ont déposé plainte auprès de la confédération africaine de football (CAF). L’instance africaine communiquera certainement à ce sujet durant la semaine prochaine.