Amrabat_Hakimi

Le transfert de Sofyan Amrabat à Florence reste une énigme pour les supporters marocains peinés de le voir évoluer au sein d’un effectif en deça de ses qualités.

Sa volonté et son élégance illuminent le jeu pâle de la Viola incapable d’enchainer les bons résultats en Séria A.

En dépit d’un effectif construit pour prétendre à une qualification européenne, la Fiorentina n’est que 12e de Serie A après sa défaite en match d’ouverture de la 21 journée. La Viola pourrait reculer dans ce classement à l’issue de la journée et décrocher totalement du peloton des équipes visant l’Europa League. Elle accuse 15 points de retard sur le premier club européen et pointe à cinq point du premier relégable.

La Viola de Sofyan Amrabat terminera la saison avec l’objectif de se maintenir en Seria A d’autant qu’elle a été éliminée de la course en Coupe d’Italie après sa défaite en 8èmes de finale contre l’Inter courant janvier, elle peut espérer le top 10 pour sauver la saison. Quant au Lion de l’Atlas, Sofyan Amrabat, il devra revoir ses ambitions et sa stratégie de carrière en quittant ce club le plus rapidement possible.

En 2020, Amrabat a vu sa valeur augmenter plus rapidement que celle de Bitcoin. Le milieu de terrain de 24 ans est arrivé à Hellas Vérone dans l’espoir de relancer sa carrière après un passage compliqué au Club Brugge. En tant que milieu de terrain défensif, le marocain a tellement impressionné que la Fiorentina a mis vingt millions d’euros l’été dernier pour le priver d’autres clubs. 

Vingt millions plus deux en bonus: je considère que c’est un compliment. Un fait gentil, mais l’appréciation de La Gazzetta vaut beaucoup plus pour moi. Encore bien d’être parmi tous ces beaux noms“, a glissé Amrabat cet été à son arrivée à Florence.

La saison dernière, le journal sportif italien rose a classé Amrabat à la huitième place au classement du meilleur joueur de la saison 2019/20. “Un beau compliment. Cela montre l’appréciation que je reçois en Italie. Toute la saison dernière, les gens étaient très enthousiastes ici”, avait déclaré le marocain à ce sujet.

Les supporters marocains sont unanimes, Sofyan Amrabat ne doit pas s’éterniser à Florence. A 24 ans, le Lion de l’Atlas a ce qu’il faut pour rejoindre les plus grands clubs.