Image lionsdelatlas par défaut

Dans un long entretien à 2M. ma, Mustapha Hadji, entraîneur adjoint de la sélection nationale, revient sur la participation de la sélection nationale de football au mondial russe et fait le point sur les rumeurs ayant circulé sur sa relation avec l’entraîneur du onze national, Hervé Renard.

Une belle prestation des Lions de l’Atlas mais un bilan au goût amer. Pour l’ancien international, «les erreurs d’arbitrage ont pénalisé à coup sûr l’équipe du Maroc». «Ce qui est rageant, frustrant et dramatique, ce sont les deux matchs contre l’Espagne et le Portugal»,a-t-il déploré. Au micro de Seddik Benzina pour 2M. ma, Mustapha Hadji a aussi souhaité remercier le public marocain, venu nombreux encourager les Lions en Russie. «Un public exemplaire”qui aura été, par ses encouragements et son soutien, «le 12è homme sur le terrain». Evoquant sa relation avec Hervé Renard, qu’il a qualifié de «grand frère», Hadji a coupé court à toutes les rumeurs ayant circulé à ce propos. «Je suis à son écoute et à sa disposition. Notre relation est à la fois exceptionnelle et exemplaire», a-t-il souligné. Concernant l’avenir du onze national, Mustapha Hadji est confiant. «Beaucoup de belles choses attendent cette jeune équipe», a-t-il précisé, en rendant hommage au président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) , Fouzi Lekjaa, «un homme passionné». «On est revenus de loin. Nous continuerons à travailler dans le même état d’esprit pour satisfaire les 40 millions de marocains qui nous encouragent», a conclu l’ancien international Retrouvez l’intégralité de l’interview ➡️ http://bit. ly/2IW3Cxj