Issa Diop

A 24 ans, Issa Diop espère toujours intégrer l’équipe nationale de France. De son côté, le staff technique de Vahid Halilhodzic poursuit sa quête des joueurs capables d’ajouter un plus à la tanière. Ses émissaires tentent de persuader plusieurs binationaux à l’approche de la CAN et de la Coupe du Monde Qatar 2022. 

Après avoir contribué à l’arrivée d’Adam Masina, le responsable de la cellule scooting de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Houcine Kharja aurait désormais approché le défenseur central des Hammers, Issa Diop (24 ans).

D’origine maroco-sénégalaise comme Sofiane Diop, Issa Diop est également éligible pour les Lions de l’Atlas. Le Hammer ne serait d’ailleurs pas insensible à la convoitise du Maroc, qui espère consolider la défense de son équipe nationale, en perspective des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Cependant, son premier objectif reste l’équipe de France qu’il aspire à rejoindre.

Aller dans une autre sélection, ce serait un peu hypocrite

Ce sont bien les mots d’Issa Diop sur le plateau de Canal+ en 2019. L’ancien Toulousain a le choix et pourrait prétendre porter le maillot du Sénégal par son père ou du Maroc par sa mère. Mais le choix est visiblement vite vu pour le joueur de 22 ans.

Même si je ne suis pas sélectionné, je suis à la disposition du sélectionneur (France). Ce sont ses choix, je continue de travailler pour être sélectionné“, a expliqué le joueur de West Ham en 2019. “Les A? Cela veut dire que j’ai besoin de travailler. Oui c’est un objectif, j’espère qu’un jour je pourrai évoluer en équipe de France mais pour cela, je dois encore beaucoup progresser.

Je suis né en France, je suis français, je dois tout à la France, c’est mon pays. Aller dans une autre sélection parce que je ne suis pas allé en équipe de France, ce serait un peu hypocrite de ma part. Ce serait allé dans une sélection par défaut. Je suis français, j’aime l’équipe de France, j’ai envie de jouer pour. Et même si je ne suis jamais sélectionné, je ne changerai pas“, affirmait le joueur il y a deux ans.

Et les autres binationaux ?

Le dossier d’Issa Diop est un peu plus compliqué car le défenseur central est également suivi par les responsables sénégalais. Son cas est similaire à son homonyme, Soufiane Diop de l’AS Monaco, lui aussi courtisé par les deux fédérations africaines.

Mohamed Ihattaren, Imran Louza pourraient être les deux prochaines surprises de la liste de Vahid Halilhodzic. Ils auraient entamé les démarches administratives pour changer de nationalité sportive contrairement à Issa et Soufiane Diop, pas encore décidés à faire leur choix.

Pour rappel, les Lions de l’Atlas débuteront en juin prochain les éliminatoires du mondial 2022. Ils affronteront à domicile le Soudan qu’il pourrait croiser durant la CAN 2021. Halilhodzic et ses protégés se déplaceront ensuite à Conakry pour y affronter la sélection guinéenne. Les deux matchs sont programmés entre le 1er et le 15 juin.