Meilleur buteur de la Super League grecque de la saison dernière, Youssef El Arabi, n’avait pas marqué pendant huit matchs consécutifs avant de quitter le banc et d’inscrire un but qui a fait le tour du monde.

Contre Omonia Nicosie, le Lion de l’Atlas de 30 ans s’est distingué avec belle frappe de pied gauche dans le temps additionnel. Il a depuis continué à marquer avec un but contre Panetolikos samedi dernier.

La semaine dernière, l’Olympiacos a pris les devants et une bonne option sur la qualification en s’imposant 2-0.

Jan Lecjaks mettait à terre Lazar Ranđelović dans la surface et Mathieu Valbuena, le chef d’orchestre de l’équipe grecque, transformait avec précision le penalty.

Héro de l’Olympiacos la saison dernière en Europa League, Youssef El Arabi continue sur la même lancée cette saison. Il sera donc très attendu ce soir en match retour des barrages de la Ligue des Champions.

Depuis mercredi dernier, Pedro Martins et ses joueurs vivent avec la notion “rien n’est encore décidé”. Ils sont conscients qu’ils manquent encore de condition physique et de rythme de compétition. Sans oublier qu’Omonia était une noix très difficile à casser, et ils s’attendent à ce que la partie chypriote joue avec la même compacité ce soir.

L’Olympiacos vise sa 20e participation en phase de groupes de la Ligue des champions. Bien qu’ils ne soient pas encore dans une forme optimale, ils ont assuré une avance de 2-0 sur Omonoia mercredi dernier lors de leur 300e match en compétition européenne, et entamé le match retour aux commandes.