Lions de la Téranga

Le pays de la Téranga a été secouée vendredi dernier après la lourde défaite de ses Lions face à leur cousins de l’Atlas.

Les critiques à l’égard de Cissé n’ont jamais été aussi virulents tellement le choc était grand annonçant probablement le règne d’une génération dorée qui a dominé le foot africain depuis plus de trois ans

Les Lions de la Téranga d’Aliou Cissé n’ont jamais enregistré une telle défaite, une première sous l’ère Aliou Cissé qui a reconnu la supériorité des Lions de l’Atlas dans ce premier match post-covid.

L’impact d’une telle défaite pourrait avoir des lourdes conséquences sur la domination stérile des sénégalais talonnés par des algériens plus ambitieux que jamais. Tout comme le sélectionneur Cissé, la presse locale et les supporters se plaisent à rappeler les absences pour justifier la défaite cuisante face au Maroc. Certes, ils ont déploré les absences de Sadio Mané, Kalidou Koulibaly et Edouard Mendy, colonne vertébrale de l’équipe, mais il ne faut pas omettre que les Lions de l’Atlas ont également composé avec les absences et les forfaits dans ce contexte de Covid-19.

Aliou Cissé a essayé sa plus lourde défaite depuis son arrivée sur le banc des Lions. Et cette défaite passe très mal chez les supporters et obesrvateurs sénégalais. On lui reproche la médiocrité de la prestation collective, ses joueurs pas à la hauteur de leur niveau habituel, manque d’efficacité…

Le moins que l’on dire est que cette défaite a secoué le pays de la Téranga après des années sans revers aussi lourd. Unanimement, les supporters des Lions de la Téranga ont pointé du doigt les carences tactiques d’Aliou Cissé et son système de 4-4-2 mal articulé. «Il a des limites devant les équipes maghrébines. L’Algérie (à la CAN 2019) a montré la voie à toutes les équipes qui jouent contre le Sénégal», écrit un internaute. 

«Le Sénégal n’a pas un problème de joueurs mais de coach», ajoute un autre. «Les joueurs ne sont pas mauvais mais c’est l’entraîneur qui les rend mauvais» fustige un autre. «Ce n’est pas ce coach (Cissé) que l’équipe nationale va gagner un trophée. Il nous faut un technicien plus pointu techniquement».

L’équipe de la Mauritanie, qui sera l’adversaire de celle du Sénégal le 13 octobre prochain en match de préparation, mérite le plus grand respect, a affirmé le sélectionneur national, Aliou Cissé, évoquant les énormes progrès qu’elle a accomplis.

“J’ai entendu certains commentaires au sujet de cette équipe de la Mauritanie, je peux vous assurer que la Mauritanie actuelle n’a rien à voir celle qui se faisait lourdement battre par ses adversaires”, a fait observer le sélectionneur national.

Le prochain match d’Aliou Cissé ser face à la Mauritanie qui progresse au fil des matchs. “Elle a un coach [Corentin Martins] qui travaille bien et des joueurs qui évoluent à l’étranger, c’est un très bon adversaire pour préparer la Guinée Bissau”, a lancé Aliou Cissé avant sa défaite face au Maroc.

Les Mourabitounes auront des arguments à faire valoir, avait prévenu Aliou Cissé qui n’aura plus droit à l’erreur après sa déconvenue à Rabat. Seule une victoire convaincante pourrait le reconcilier avec ses supporters.