Mohamed Rayhi

Rien ne va plus entre le Sparta Rotterdam et Mohamed Rayhi renvoyé chez lui ce lundi matin après un entretien privé avec son Henk Fraser.

Ce dernier n’aurait pas jugé judicieux d’intégrer le joueur dans son groupe alors qu’il est annoncé tout proche de signer avec le club saoudien d’Al-Batin. Le Sparte refuse ce transfert et ne coopère pas suffisamment pour trouver un accord.

Il est vrai que nous avons dit à Mohamed qu’il devait rentrer chez lui“, confirme le directeur technique Henk van Stee lors d’une conversation avec l’Algemeen Dagblad . “Il était trop ému après la conversation avec Henk Fraser. Nous avons donc pensé qu’il était bon qu’il ne s’entraîne pas avec la sélection.” 

Rayhi informe à son tour le journal qu’il est rentré chez lui «en consultation» avec Sparte précisant qu’il voulait absolument partir pour Al-Batin. Cependant, le club refuse pour le moment de payer le montant indiqué dans le contrat de l’attaquant. “C’est très simple. Si Al-Batin paie ce montant et qu’ils nous assurent une garantie bancaire, alors Mohamed peut partir. Mais nous ne le laisserons pas partir tant que tout ne sera pas bien arrangé. Cela semble très raisonnable de notre part. Mo est avec nous. son esprit plein a signé un contrat avec nous,” dit Van Stee.

“Sparta est son employeur. Nous supposons qu’il sera de retour demain,” a précisé Van Stee.

Rayhi veut rejoindre l’Arabie Saoudite pour améliorer son niveau de vie. “Les gens ne vont pas en Arabie saoudite pour regarder l’industrie pétrolière, ou pour faire un pas vers la Ligue des champions par la suite. L’Arabie saoudite est tout simplement merveilleusement attractive financièrement pour chaque joueur. C’est uniquement pour l’argent et pour assurer mon avenir financièrement. C’est la seule raison pour laquelle Je suis juste très honnête à ce sujet.