Image lionsdelatlas par défaut

La Juventus Turin bat l’AC Milan et file vers le titre.

La Juventus Turin a battu l’AC Milan (3-1) notamment grâce à deux buts en fin de match. L’équipe d’Allegri compte désormais quatre longueurs sur Naples en tête du classement à huit journées de la fin. Avant son quart de finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid, mardi à Turin, la Juventus a profité du nul de Naples à Sassuolo (1-1) plus tôt ce samedi pour prendre le large en tête de la Serie A. L’équipe de Massimiliano Allegri a dominé l’AC Milan (3-1), ce qui lui permet de compter désormais quatre longueurs d’avance sur le Napoli. Sixième et en course pour une qualification en Ligue des champions, l’AC Milan était invaincu en 2018 avant cette défaite. Le club lombard a eu le malheur de sombrer dans la dernière ligne droite alors qu’elle tenait le point du nul. Le film du matchLa Juve, privée de Mandzukic, Bernardeschi et Alex Sandro mais avec Matuidi titulaire au milieu, a vite lancé les hostilités. Après une belle occasion de Higuain (6e), Dybala a ouvert le score d’une jolie frappe de 20 mètres (8e, 1-0). Sauf que, peu avant la demi-heure de jeu, l’AC Milan a converti sa domination dans le jeu. L’ex de la Juve Bonucci a trompé Buffon de la tête sur un corner alors qu’il était marqué par Barzagli et Chiellini (28e, 1-1). Ce but est le premier encaissé en 2018 en championnat par la Juve. Les Turinois ont surtout eu très chaud à l’approche de l’heure de jeu sur une double tentative de Calhanoglu. L’attaquant du Milan a d’abord trouvé la transversale sur une frappe énorme de loin (55e) avant un nouveau tir que Buffon a cette fois repoussé (57e). Et, à la 70e minute, c’est Bonaventura qui a fait passer un nouveau frisson dans les travées de l’Allianz Stadium avec une frappe croisée de peu au-dessus. Mais la Juve a laissé passer l’orage, avant de crucifier son adversaire avec deux buts. Remplaçant de Matuidi (61e), Cuadrado a donné l’avantage aux Piémontais d’une tête sur un centre de Khedira (79e, 3-1). Et dans la foulée, ce même Khedira a alourdi le score d’une frappe au ras du poteau en conclusion d’un beau mouvement collectif (87e, 3-1). L’Equipe