Image lionsdelatlas par défaut

La Fédération royale marocaine (FRMF) l’assure: elle n’a pas versé de pots-de-vin à des membres de la Fifa pour obtenir l’organisation de la Coupe du monde 1998, finalement attribuée à la France. Il y a dix jours, un procés-verbal d’une audition de Chuck Blazer était publié. L’ancien président de la CONCAF y admettait avoir re&ccedilu des pots-de-vinpour les Mondiaux 1998 et 2010.

Le Maroc dément de fa&ccedilon catégorique les accusations diffamatoires portées à l’encontre de responsables du comité de candidature marocain à la Coupe du monde 1998 et qui font état d’une prétendue tentative de corruption, assurent dans un communiqué le Comité olympique marocain et la FRMF. Ces allégations (. ) visent à ternir l’image d’un pays qui a de tout temps placé le respect des valeurs d’intégrité et d’équité au rang de ses principes fondateurs. &raquo