Sans-titre-1

Le Magreb ’90 est menacé d’être viré par la fédération néerlandaise des compétitions nationales. Le club évoluant actuellement en D5 néerlandaise connait une forte augmentation financière grâce au président du club, arrêté au Maroc pour trafic de drogue. Enormément de cas de violences sont constatés par la fédération néerlandaise qui risque de mettre un terme au club comptant une majorité de joueurs d’origine marocaine.

Sources financières illégales

Le club est depuis de nombreuses années victime d’affaires de drogue, de violence et de vandalisme. Najim El Houati est aujourd’hui en prison pour être membre d’un réseau de drogue actif au Maroc et à Amsterdam. El Houati est condamné avec sa femme à cinq ans d’emprisonnement pour blanchiment d’argent. En 2016, après un entraînement en Turquie avec les joueurs du club, il est arrêté par la police turque avec une grosse somme d’argent à l’aéroport d’Antalya. Le Magreb ’90 avait un revenu financier digne d’un club comme le FC Utrecht alors qu’il évoluait en D6.

Menaces de mort envers un arbitre

Récemment, des menaces de mort ont eu lieu envers un arbitre néerlandais lors du dernier match du Magreb ’90. Pendant le match, l’arbitre donne jaune à un joueur du Magreb ’90, ce qui a provoqué la colère des coéquipiers et des supporters présents au stade qui n’ont pas hésité à envahir le terrain pour en découdre avec l’arbitre. Une fois dans les vestiaires, l’arbitre appelle la police. Trois joueurs devront être présentés au tribunal d’Utrecht. Neuf autres supporters ont été arrêtés par la police néerlandaise.

Bagarre générale entre supporters en 2015

Mais si la KNVB veut exclure le Magreb ’90, ce n’est pas que pour cette raison. Le club connait depuis de nombreuses années des cas de violences pendant les matchs de championnat. En 2015, une bagarre générale avait éclaté entre supporters marocains du Magreb’90 et supporters d’origine antillaise d’un club amateur de Rotterdam. Trois supporters devaient être hospitalisés aux urgences dont un supporter qui était entre la vie et la mort.

Bagarre sanglante qui empêche le club d’une promotion en D4

En 2018, sept joueurs du Magreb’90 sont exclus par la fédération néerlandaise à cause d’une bagarre sanglante contre des adversaires en championnat. Le club avait dû être relégué en Hoofdklasse (D6) à cause du peu de nombre de joueurs, malgré qu’ils étaient deuxième du classement, proches d’une promotion en D4.

Si le club est proche d’être exclu des compétitions, c’est surtout à cause des nombreuses plaintes reçues dans la comission de la fédération néerlandaise de la part de plusieurs clubs évoluant dans la même division que le Magreb ’90. “Les joueurs n’ont aucun respect et n’hésitent pas à insulter nos joueurs en marocain. Avant nos matchs contre le Magreb ’90, on est obligé de souligner aux joueurs de ne pas se laisser tenter par leur provocations. Avec ce club, tout part très vite en vrille”, déclare le président du club Kolping Boys.

https://twitter. com/HPdeTijdNL/status/1190631395531603969