Image lionsdelatlas par défaut

Le stade du COC était à la fête en ce dimanche pour la finale du championnat du Maroc entre le MCO et le WASK tenant du titre. Une finale qui pensions-nous aller nous réconcilier avec le rugby après plusieurs années de disette.

Les deux meilleures équipes du Maroc se devaient de produire du bon jeu et régaler une assistance en mal de rencontres. Il n’en fut malheureusement rien et on assista à une rencontre où si les joueurs s’en donnèrent à cœur joie, le spectacle fut donné par les dirigeants du club du Wask. Quelle mouche a donc piqué ces hommes pour nous fournir un spectacle indigne du sport. Et ce triste spectacle nous a été fourni bien avant le début de la rencontre et avait pour point de mire M. Hassan Tirari, l’arbitre de la rencontre. A chaque fois, que M. Tirari sifflait une faute il était pris à partie par les joueurs, l’entraineur-président et le soigneur. Ce dernier au lieu de porter assistance aux joueurs, ce qui est au demeurant de sa fonction première, a focalisé son attention sur le referee et on vous passe sur le langage employé. Une vraie honte de la part d’un club qui s’est construit doucement au fil des années et qui est devenu au jour d’aujourd’hui la place forte du rugby au Maroc. La discipline est la base première de toute réussite qu’elle soit professionnelle ou sportive et cela les dirigeants du WASK l’ont oublié. Le MCO a gagné pour avoir su concrétiser deux actions qu’il s’est procuré contrairement à son adversaire qui a vendangé plusieurs ballons qui, avec plus de concentration, auraient eu un meilleur sort. C’est sur ce point que le banc serghini a failli et c’est vraiment réducteur de s’en prendre à l’arbitre qui aura sorti une bonne prestation. Au coup de sifflet final, l’arbitre a rejoint les vestiaires sous escorte policière tant son intégrité physique était menacée. Lors de la remise des coupes et médailles, l’entraineur-président du WASK a eu un comportement indécent et outrancier envers le président de la FRMR et ses invités. S’il a beaucoup donné à son club en particulier et au rugby marocain en général, il doit revoir son attitude et canaliser sa frustration. La défaite fait partie du jeu et ceux qui l’ont oubliée doivent revoir leurs cartes. Si le MCO est champion du Maroc en seniors après sa victoire 12-10 sur le WASK, c’est ce club qui a remporté le titre en venant à bout de l’USO sur le score de 9 à 6. Enfin, il convient de signaler que ces deux finales ont été suivies par M. Abdelaziz Bougja, président de l’Africa Rugby.