Image lionsdelatlas par défaut

Le Kenya sera candidat à l’organisation des Mondiaux-2023 d’athlétisme pour devenir le premier pays africain à abriter cette manifestation sportive internationale, a déclaré, mardi à Nairobi, le ministre kényan des Sports, Hassan Wario.

« Nous avons montré que nous étions capables d’accueillir de plus petits événements, aujourd’hui, il est temps que nous accueillions de grandes compétitions », a expliqué le ministre qui s’exprimait lors d’une réception organisée en l’honneur de la délégation kényane ayant pris part aux derniers Mondiaux-2017 à Londres.

La capitale kényane avait abrité en juillet dernier les mondiaux d’athlétisme de moins de 18 ans, auxquels ont pris part plus de 130 pays, rappelle-t-on.

« Le Kenya est devenu la première nation africaine à remporter les Championnats du monde à Pékin en 2015 (il a remporté le classement des médailles), cela ne fait que confirmer que nous devons être le premier pays à amener les Mondiaux en Afrique », a ajouté le ministre.

Et de relever que les autorités kényanes prévoient la construction de trois grands stades à Nairobi, Mombasa et Eldoret, ainsi que sept autres plus petits dans d’autres régions du pays.