Après avoir compté deux buts d’avance sur le terrain de Brighton, Wolverhampton a finalement été rattrapé (3-3) .

Le défenseur de Brighton Dan Burn avait de bonnes raisons de se gratter la tête, l’air abattu, quand Ruben Neves a marqué le troisième but de Wolverhampton (1-3, 41e) sur penalty.

C’est lui qui l’avait provoqué après avoir déjà marqué contre son camp (1-2, 34e), et son samedi partait donc sur des bases cauchemardesques. Il s’est beaucoup mieux terminé car les Wolves ont laissé filer en seconde période un match qu’ils tenaient depuis l’égalisation de Romain Saïss son troisième buts de la saison tous de la tête(1-1, 19e), qui avait répondu à l’ouverture du score de Comolly (1-0, 13e).

Rayan Aït-Nouri, un autre ancien Angevin, n’avait pas été irréprochable sur ce coup, en étant dribblé par Trossard, et le latéral gauche français de Wolverhampton a peiné à défendre tout le match. Il a ainsi vu son compatriote Neal Maupay réduire l’écart sur un penalty qu’il était allé chercher en poussant Joao Moutinho à la faute (2-3, 46e). Les Wolves sont à la treizième place de la Premier League , prochaine rencontre pour les coéquipiers de Romain Saiss le mardi 12 janvier à domicile contre .