Brahim Diaz et les rumeurs de son choix

Brahim Diaz et cette période de vache maigre où la moindre rumeur prend des proportions considérables tant les médias galèrent. Je donne l’exemple de notre suggestion de Belhanda à Al Duhail, reprise partout.

Tout est parti d’une rumeur du “journal” marocain “Al Akhbar”. Ce média, qui sert de sources aux mourtazi9as, a annoncé que Vahid Halilhodzic aurait posé un ultimatum à Brahim Diaz. Mais qu’en est-il réellement ? Est-ce que le sélectionneur s’est exprimé sur le cas des binationaux indécis ?
Aussi, Brahim Diaz a-t-il réellement réagi à cette rumeur ? Que prétend le média “professionnel” AS, soit disant référence en la matière ?

Vahid n’a pas lancé d’ultimatum

Notre rédaction n’a pas relayé la rumeur comme d’autres toujours à l’affût du moindre sujet pour alimenter leur page d’accueil. La prudence est de rigueur lorsqu’on interprète ou qu’on analyse des rumeurs préfabriquées, nous en faisons preuve.

Selon nos informations, Halilhodzic n’a jamais eu l’intention de contacter ou de presser Brahim Diaz pour influencer son choix final. Tous connaissons l’intransigeance de Vahid qui ne calcule pas les indécis, peu importe leur nom, leur rang et leur club.
La rumeur de son pseudo ultimatum a été maladroitement reprise par les grands quotidiens espagnols, AS et Marca. Leur interprétation reprise à son tour par l’ensemble des copieurs/colleurs du net dépourvus d’esprit critique.

La bourde des médias espagnols

Marca a immédiatement retiré l’information de sa colonne après s’être rendu compte de l’énormité de la rumeur. En revanche, AS a multiplié les titres affirmant que Brahim Diaz ne jouera que pour l’Espagne. “L’entraîneur du Maroc demande à Brahim de choisir son équipe nationale“, ou encore : “Brahim ne jouera qu’avec l’Espagne

AS prétend à son tour que Halilhodzic demanderait aux binationaux indécis des réponses immédiates. Le patron des Lions de l’Atlas obligerait même les indécis à faire des déclarations définitives en faveur du Maroc.

AS affirme aussi que Brahim Díaz ne jouera qu’avec l’équipe nationale espagnole. Pour l’auteur du second article, “il ne devrait pas y avoir de choix. Brahim a toujours été clair, il ne jouera qu’avec l’Espagne“. L’auteur ajoute que Brahim serait très reconnaissant de l’intérêt du Maroc qu’il affectionne car sa famille paternelle est marocaine. Enfin, le confrère espagnol se réfère à la démarche de Hervé Renard et conclut que Brahim “jouera avec l’Espagne“.

Que disent les mourtazi9as ?

S’appuyant sur la conclusion personnel du collègue espagnol, des médias comme le notre se sont donnés à coeur joie avec des titres pour le moins affirmatifs. Tant pis pour l’analyse et l’esprit critique, tant qu’il y a un maximum de clics :

Le site bladi : “Brahim Diaz ferme la porte au Maroc”
Le torchon de Zoubida : “Sélection espagnole ou marocaine ? Brahim Diaz a tranché”
Miss Salwa de 360 : “Entre le Maroc et l’Espagne, Brahim Diaz a fait son choix”
Afrik-foot : “Maroc : aucune chance pour Brahim Diaz
Afrique Sports : “Brahim Diaz (Real Madrid) fait enfin son choix entre le Maroc et l’Espagne
Le Buteur algérien : “Real : Brahim Diaz a fait son choix entre la sélection marocaine et espagnole”
Pour Besoccer : “Brahim Díaz opte pour la sélection espagnole”

Et la liste est longue des titres à mourir de rire… Des médias se disant professionnels mais ne font preuve d’aucun esprit critique, reprenant bêlement une simple déduction de journaliste. Voila qui me rappelle ma suggestion sur Belhanda à Al Duhail ou celle de Laurent Blanc à la tête des Lions. Celle de Youssef Aït Bennasser en Turquie fait déja son chemin… (rires)

On rappellera qu’à ce jour, Brahim Diaz n’a fait aucune déclaration à ce sujet. Depuis Hervé Renard, nous savons que Brahim souhaite tenter sa chance avec la Roja. Et c’est ce que AS a rappelé, avec quelques affirmations qui n’engagent que sa rédaction…