Lamine Yamal

Lamine Yamal fait partie des grands espoirs du FC Barcelone. Il est considéré comme le meilleur joueur de Football à 7 que la Masia a connu ces dernières années.

Lamine est âgé aujourd’hui de 13 ans. Selon son profil Instagram, le jeune prodige de la Masia affiche fièrement ses origines marocaines qu’il symbolise avec le sympathique émoticon du “Lion”.

Tout amateur de football sait que le FC Barcelone dispose de l’un des meilleurs centres de formation du monde. Pour qu’un môme intègre la Masia, il faut qu’il soit le fils de “Messi” ou bien un garçon totalement hors norme comme le fut Lionel. Et c’est un peu le cas de Lamine Yamal Nasraqui Ebana, que les Blaugrana façonnent depuis sept ans en le laissant exprimer sa technique hors norme.

Tous les spécialistes de la Masia s’accordent pour dire que Lamine Yamal a un potentiel supérieur à celui du crack marocain de la Masia, Ilias Akhomach. Pourtant, ce dernier est comparé à Messi, rien que ça !

Le jeune parcours de Lamine Yamal

Le FC Barcelone a recruté Lamine à un très jeune âge en raison de son talent précoce. Le jeune marocain est né le 13 juillet 2007 à Mataró, une ville à 30 kilomètres au nord-est de Barcelone.

Le Barça l’a enrôlé alors qu’il n’avait que 4 ans et demi lorsqu’il jouait avec le club de son quartier. Il rejoint la Masia à l’âge de 5 ans en intégrant ses pre-benjamins. Depuis, il est devenu une véritable star de La Masia dont il maîtrise la philosophie du jeu.

En même temps, sa technique, ses accélérations foudroyantes et son agressivité n’ont cessé de s’améliorer. Lamine est souvent récompensé pour ses qualités de buteur car il termine généralement parmi les meilleurs des tournois auxquels il participe. Il a été surclassé l’été 2019 avec l’équipe U13B afin de faire ses débuts à 11 contre 11. Il a réussi à mettre son premier hattrick dès ses premiers matchs.

Lamine Yamal, un buteur né

On dit de lui qu’il est sans aucun doute l’un des plus doués de toute l’académie. Sa technique de dribble, ses contrôles orientés et ses accélérations rapides le transforment en poison pour la défense adverse.

De l’ambition, Lamine en a saisi le sens, son jeu est une parfaite combinaison entre individualisme et altruisme. Une fois balle au pied, Lamine ne voit plus que le but adverse… Nul doute qu’il fera ses premières classes internationales avec la Roja, mais visiblement, le jeune homme pense aussi aux Lions de l’Atlas, à en croire son profil Instagram.