OM bagarre France

Quelques dizaines de supporters marseillais sont descendus de leur parcage pour en découdre avec des supporters angevins provoquant une soirée noire mercredi soir autour du match à l’extérieur contre Angers SCO. 

Depuis quelques semaines, on ne compte pas une journée de Ligue 1 sans incidents entre supporters. Mercredi 22 septembre, à l’issue de la rencontre entre Angers et Marseille, des supporters de l’OM sont descendus de leur parcage pour se rendre sur le terrain et se diriger vers la tribune angevine voisine. Ils ont ensuite voulu en découdre avec leurs homologues et des coups ont été échangés malgré l’intervention des stadiers. Le speaker du stade Raymond-Kopa a tenté d’appeler les supporters au calme : “Quelle image on donne ? Allez les gars, tranquille s’il vous plaît”

Outre le fait que l’équipe est repartie avec le match nul 0-0, des émeutes entre supporters ont de nouveau éclaté. Pour aggraver les choses, un supporter de 23 ans est décédé en rentrant chez lui lorsque le minibus dans lequel il voyageait a été impliqué dans un grave accident. Huit autres occupants du minibus ont été blessés dans l’accident.

La victime, un supporter français de 23 ans de Marseille, était à bord d’un des quatre minibus qui emmenaient un groupe de supporters ensemble pour le match à l’extérieur contre Angers. L’accident s’est produit lorsque la camionnette s’est encastrée à l’arrière d’un camion. Les secours se sont rapidement rendus sur les lieux et ont passé trois heures pour extraire les blessés mais n’ont rien pu faire de plus pour le jeune homme décédé. Les huit blessés ont été transportés à l’hôpital pendant la nuit.

Plus tôt dans la soirée, en marge de la rencontre entre Montpellier et Bordeaux, un bus de supporters girondins a été caillaissé dans l’Hérault. Des affrontements entre Bordelais et Montpellierains ont alors éclaté faisant seize blessés légers. Ces incidents s’inscrivent dans un climat de tension entre supporters, alors que des envahissements de terrain se sont produits à l’Allianz Riviera lors de Nice-Marseille et au stade Bollaert lors du derby entre Lens et Lille. (avec Franceinfo)