Image lionsdelatlas par défaut

Il est coutume de dire qu’il ne faut pas répondre aux rumeurs sous peine de les alimenter. Alors qu’elle avait pour habitude de démentir le moindre ragot concernant les Lions de l’Atlas, la FRMF semble avoir choisi de ne pas donner du crédit et de ne pas alimenter les récentes rumeurs visant le sélectionneur national, Hervé Renard. D’o&ugrave son indifférence et donc l’absence de communiqués officiels.

Même attitude adoptée par le technicien Fran&ccedilais qui ne s’est pas adressé à la presse marocaine depuis son retour du Gabon. Rien non plus sur les rumeurs au sujet d’un éventuel départ ou encore celles sur sa vie privée hormis le petit mot accordé à notre rédaction à propos de ses pseudo-pourparlers avec d’autres fédérations africaines, le coach des Lions de l’Atlas nous a dit : “Je suis toujours, à ce jour, le sélectionneur du Maroc“. Une certitude, Hervé Renard est parfaitement conscient de ce qui se trame contre lui, il est au courant des rumeurs et de ce que certains disent sur lui, notamment un organe de presse Fran&ccedilais soutenu par quelques médias marocains qui profitent des rumeurs histoire de récolter quelques clics. En tout cas, Hervé Renard semble avoir adopté la bonne attitude face aux ragots nauséabonds à son encontre, aucun signe ne montre qu’il est atteint dans sa détermination de mener à bien son travail à la tête de la sélection nationale du Maroc. Bien au contraire, le sélectionneur national garde son objectif avec la FRMF en tête et travaille d’arrache pied avec ses collaborateurs pour renforcer la stabilité et la confiance des Lions de l’Atlas en dépit des attaques incessantes dont il fait l’objet alors que, selon l’avis général, le technicien Fran&ccedilais a déja gagné son premier pari en donnant une &acircme de guerriers aux Lions de l’Atlas.