CAF

La Confédération africaine de football (CAF) est depuis vendredi la première instance continentale à approuver officiellement l’idée controversée d’une Coupe du monde tous les deux ans, sur le même rythme que sa Coupe d’Afrique des nations (CAN).

A l’unanimité, les patrons des 54 fédérations nationales de foot d’Afrique ont voté « oui » à la « décision du Congrès de la Fifa de mener une étude de faisabilité » pour une Coupe du monde biennale, au lieu de l’habituel rythme quadriennal.

Tous ont levé leurs cartons verts en présence des plus hauts dirigeants de la Fifa, l’instance dirigeante du football mondial, qui avaient longuement plaidé au préalable pour ce changement de calendrier lors de la 13ème assemblée générale extraordinaire de la CAF à son siège au Caire.

La CAF a aussi voté en faveur d’une Super Ligue des clubs africains pour « améliorer la qualité du football africain et générer des revenus pour tous les clubs, qu’ils y participent ou pas« , a assuré Patrice Motsepe. Mais le patron de la CAF, interrogé à ce sujet, a refusé de donner une composition, un calendrier ou tout autre détail.

Le Foot continental sera déjà à l’honneur en janvier avec la CAN en janvier pour laquelle l’hôte, le Cameroun, « est prêt à 95% », a assuré M. Motsepe, y invitant tous les chefs de fédérations africaines même si la CAF a récemment adressé des remontrances à Yaoundé.

Ces votes interviennent à moins d’un mois d’un sommet virtuel convoqué par la Fifa, pour discuter le 20 décembre (sans vote) de sa proposition de Mondial biennal, qui se heurte à de très nombreuses réticences, principalement en Europe. (AFP)