Tout est atypique chez Reda Kharchouch qui vient de réaliser son premier rêve en signant pour un club de Eredivisie. Le marocain de 24 ans a fait ses classes avec les jeunes d’AVV Zeeburgia et SV Diemen et n’est devenu attaquant qu’à l’âge de dix-huit ans. A ses débuts, il était défenseur.

Même lorsque Kharchouch est devenu un pro à son arrivée à Telstar, le marocain de “Chefchaouen” a gardé sa fibre sociale. Après les compétitions, il consacre du temps aux enfants qui veulent une photo ou un autographe. Réda se rend également sur le terrain de Sumatra à côté de sa maison. Il ne jouait plus au football lui-même mais s’affiche pour endosser son statut de modèle pour les jeunes de son quartier. 

Je continuerai de le faire… Je gare toujours ma voiture sur la place puis je fais le tour du quartier. Je me sens responsable des jeunes du quartier. À mon époque, ce sont des stars comme Mbark Boussoufa et Oussama Assaidi qui nous ont guidé. J’aime endosser ce rôle. Cela ne changera pas maintenant que je vais à Sparte. Je reste attaché aux choses que je trouve importantes et au quartier d’où je viens“.

Kharchouch revient sur son année à Velsen-Zuid avec un sentiment de satisfaction. “Je pense que nous avons très bien joué. Si la compétition n’avait pas été arrêtée à cause du coronavirus, nous aurions pu faire encore mieux”.