boutaib

Indésirable depuis quelques temps, Khalid Boutaïb est devenu un véritable casse-tête pour les dirigeants du Zamalek.

Ces derniers ont déjà affiché leur volonté de se séparer du Lion de l’Atlas, mais comment?À l’approche du mercato hivernal, le cas de Khalid Boutaïb au Zamalek suscite de plus en plus d’interrogations. Et c’est un véritable casse-tête auquel sont confrontés les dirigeants du club cairote.

L’heure du départ a-t-elle sonné pour l’attaquant de 32 ans? C’est en tout cas ce qui se dit depuis quelques jours dans les coulisses du club et dans les médias locaux, surtout que le Marocain n’a pas donné satisfaction depuis son arrivée en janvier dernier. De plus, il n’entre pas du tout dans les plans de l’entraîneur du Zamalek, Milutin Sredojević.

Pour ne rien arranger, l’ancien joueur de Malatyaspor est actuellement blessé. En délicatesse avec un genou, il a profité de dernière trêve internationale pour effectuer des examens médicaux en Allemagne. Il souhaite se faire opérer mais jusqu’à présent son club ne lui a pas donné le feu vert. Selon les dernières informations, les dirigeants égyptiens souhaitent se débarasser du Marocain arrivé il y a moins d’un an (janvier). Une résiliation unilatérale du contrat pourrait coûter cher aux Cairotes, qui ne veulent pas payer une grosse indemnité en cas de litige auprès de la FIFA. Le mettre au placard n’arrangerait pas non plus les affaires du club, engagé en championnat et en Ligue des Champions CAF en plus d’une Supercoupe CAF contre l’Espérance de Tunis.

Zamalek espère lui trouver un point de chute pour un transfert définitif même si un prêt reste néanmoins possible, l’idée étant de libérer une place afin de pouvoir récupérer le Congolais Kabongo Kasongo, dont le transfert au Wydad a été raté cet été.

SourceMAP