Mehdi-Carcela-LDA

Le parquet de l’Union Royale Belge de Football (URBSFA) a requis ce lundi une suspension de trois matches et une amende de trois mille euros à l’encontre des milieux de terrain du Standard Paul-José Mpoku et Mehdi Carcela, exclus dimanche à Mouscron (2-2).

Sur son site officiel, le club liégeois indique qu’il a “décidé d’accepter la proposition de transaction de trois matches de suspension (+ 3000 euros d’amende) pour Mehdi Carcela, mais aussi qu’il a “décidé de ne pas accepter la proposition de transaction de trois matches de suspension (+ 3000 euros d’amende) pour Paul-José Mpoku. Le joueur et le club comparaîtront demain devant la Commission des Litiges. “
Mehdi Carcela manquera donc le Clasico de dimanche contre Anderlecht, le quart de finale de la Coupe contre l’Antwerp, mercredi prochain, et le déplacement à Waasland-Beveren, le 21 décembre.
Le match avait tourné au vinaigre en début de deuxième mi-temps pour les Rouches, lorsque l’arbitre Jan Boterberg a sorti un (premier) carton rouge de sa poche, pour le brandir sous le nez de leur capitaine Paul-José Mpoku, qui venait de percuter le tibia de Benjamin Van Durmen avec les crampons de sa chaussure.
Mehdi Carcela a également dû regagner prématurément le vestiaire, mais tout en fin de match, après un tackle sur la cheville du capitaine local, Dimitri Mohamed, lequel a également quitté le terrain, mais en civière.
Ces gestes n’ont pas empêché le Standard, pourtant en nette infériorité numérique, d’égaliser dans le temps additionnel grâce à Maxime Lestienne.

SourceRTB Sports