Mastour

Hachim Mastour, 23 ans, refait surface pour exprimer ses regrets et afficher sa détermination pour sortir du néant alors qu’il était promu à une belle carrière, surtout sur Youtube où il a crée le buzz dès son jeune âge.

Aujourd’hui, l’ancien espoir du Football marocain est sans club, une situation qu’il explique : “Je vous assure qu’être Hachim Mastour n’a pas été et n’est pas facile. J’ai toujours vécu sous le feu des projecteurs. D’un côté, c’est quelque chose qui me plaît évidemment, car ça me stimule à donner le meilleur de moi-même, de l’autre ça génère toujours une pression considérable sur moi.

Comme je le dis constamment, j’aimerais juste jouer au football et être traité comme un simple garçon de 23 ans, qui fait des erreurs et qui est déterminé à s’améliorer chaque jour pour pouvoir se tailler une carrière à des niveaux de sacrifice, d’humilité et de travail important“, a confié Mastour dans une interview accordée à PSB.

Mastour explique aussi qu’il a eu du mal à gérer les pressions, notamment celle du public. “Chaque fois que j’entre sur le terrain, la plupart des gens s’attendent à ce que je prenne le ballon, que je dribble tout le monde et que j’aille dans le but avec le ballon », se désole-t-il. Autre attitude dont il se plaint : les « offenses gratuites subies sur les réseaux sociaux.

Mastour a par ailleurs regretté d’avoir fait confiance à certaines personnes de son entourage. “J’ai le grand regret d’avoir fait confiance aux mauvaises personnes, des gens qui m’ont dit qu’ils allaient me ruiner, qu’ils terniraient mon nom au point que je ne jouerais plus jamais au football […] Ils me voyaient comme une machine à sous.”