Image lionsdelatlas par défaut

Fouad Chafik a connu sa première sélection avec le Maroc le 12 juin dernier à l’occasion de la première journée des éliminatoires de la CAN 2017, qui aura lieu au Gabon. Les Lions de l’Atlas se sont imposés sur le score d’un but à zéro face à la Libye, notamment grâce à un sauvetage du défenseur de Laval qui, du bout du pied, a enlevé une balle de but aux Libyens, proches d’égaliser en fin de match. Professionnel depuis 3 ans seulement, il a donné une bonne impression pour sa premiére sous le maillot marocain.

Dans une interview accordée au site E-tribune. fr, Chafik s’est montré satisfait de cette victoire tirée par les cheveux: « Notre prestation n’a pas été parfaite mais le sélectionneur nous avait dit que cette confrontation avec la Lybie serait un match piège. La formation libyenne s’est montrée solidaire et a joué très défensive. Dans notre jeu, nous avons des choses à améliorer notamment dans les transmissions. Il faut également que nous ayons moins de perte de ballons. Mais le plus important c’était de prendre les trois points de la victoire, cela nous permet de bien nous lancer dans ces éliminatoires de la CAN 2017 (NDLR : Coupe d’Afrique des Nations) ».

« Je suis assez content de mon match, j’ai eu de bonnes sensations ”a t-il ajouté avant de conclure: « Lors de l’hymne national j’ai eu un sentiment de fierté d’autant plus que le match a eu lieu à Agadir ville dont je suis originaire. Jouer devant ma famille cela m’a procuré pas mal d’émotions. A ce moment-là, je n’ai pas trop pensé à mon parcours, je suis resté concentré, et j’ai tout fait pour que la pression que j’avais soit positive »

L’ancien joueur d’Istres a également commenté le déroulement de la préparation avec l’EN ainsi que son intégration: « Je dois le fait d’avoir été appelé à ma bonne saison je pense. Ce que j’ai vécu ces dernières semaines c’est génial. Nous avons été en stage les quinze premiers jours de juin. Durant ce laps de temps nous avons été placés dans un cocon.  Nous étions dans notre bulle, et n’avions qu’une chose en tête: préparer cette rencontre.  Le staff technique m’a très bien accueilli, tout comme les autres joueurs. J’ai été agréablement surpris par cette belle ambiance ».

Titulaire d’un Master 2 en économie du sport et du tourisme, Fouad Chafik ne soucie pas ou peu de son avenir mais espère toutefois évoluer en Ligue 1: « Il n’y a rien de concret. Maintenant, en tant que professionnel, mon objectif est d’évoluer au plus haut niveau.  Si je recevais des propositions, que Laval et moi on s’y retrouvait, pourquoi pas franchir le pas.  Ce serait un challenge intéressant à relever ».

Fouad Chafik espère aussi être à nouveau sélectionné, en septembre prochain, pour jouer face à l’équipe de Sao Tomé. « Je ne sais pas, je verrai bien, par contre je suis persuadé que cela passera par de bonnes prestations avec mon club ». Âgé de 28 ans, le Drômois a eu un parcours atypique, passant de la CFA2 à Valence à la Ligue 2 en 5 ans.