FIFA : Munir El Haddadi a gagné, il peut devenir Lion de l’Atlas

Le Conseil de la FIFA (Fédération Internationale de Football Assocation) a adopté le nouveau règlement du Statut des Joueurs ce vendredi à l’occasion du 70è Congrès de l’instance internationale.

Cette 70ème réunion de la Fédération Internationale de Football était très attendue par les supporters marocains et par le joueur Munir El Haddadi. Elle s’est tenue sous la forme d’événement en ligne en direct de Zurich, en Suisse.

Ce vendredi, le Congrés de la FIFA et ses associations membres ont approuvé les amendements ad règlement relatif au changement de nationalité sportive qui entrent en vigueur immédiatement après ce 70e Congrès. Ainsi, Munir El Haddadi, pour ne citer que lui, devient éligible et pourrait porter le maillot des Lions de l’Atlas s’il introduit une demande de changement de nationalité sportive.

A noter que pendant la procédure de changement, le joueur ne peut jouer pour aucune fédération tant que la FIFA n’a pas validé sa demande.

En septembre 2019, la Commission des Acteurs du Football de la FIFA a créé un groupe de travail technique chargé d’examiner les dispositions du Règlement d’application des Statuts
concernant les conditions d’éligibilité en équipe représentative.

La création de ce groupe de travail faisait suite aux demandes de modification du règlement émises par plusieurs associations membres dont la FRMF de Fouzi Lekjaa. Ce dernier avait introduit une requête afin de modifier la réglementation permettant à des binationaux de changer de nationalité sportive.

L’arrêt El-Haddadi

Le dossier Munir El Haddadi fait donc jurisprudence et devient à l’origine de cette grande réforme concernant les changements de nationalité sportive dans le football.

Devenu international avec l’Espagne à seulement 19 ans, en septembre 2014, l’attaquant du FC Séville n’a depuis porté le maillot de la Roja que 13 minutes et il n’est plus convoqué depuis 2016. Le marocain de 25 ans est de nouveau éligible pour porter le maillot national du Maroc.

Pour rappel, l’instance dirigeante du ballon rond avait refusé cette requête en 2018, El Haddadi ayant joué en match officiel avec la Roja. Mais cette règle a finalement changé et devrait sourire à plusieurs joueurs binationaux ayant été bloqués par une fédération avant leur majorité sportive.